La scolarité des élèves en situation de handicap

Après de longs mois de concertation,  Jean-Michel Blanquer et Sophie Cluzel ont rendu public le service public de l’Ecole inclusive. Ce projet vise à offrir à tous les élèves en situation de handicap une rentrée scolaire similaire à celle des autres élèves de la république française. Cela passe, évidemment,  par un ensemble de procédures qui vont faire de sorte que les personnes handicapées aient une chance de poursuivre une  scolarité normale. Alors quelles sont les étapes qui vont permettre aux élèves handicapés de poursuivre une scolarité normale ?

1ère  étape : la constitution du dossier

Pour faciliter l’accès des personnes handicapées à l’école et répondre aux besoins particuliers de ces personnes, le ministère, les familles, et bien d’autres intervenants  sont mobilisés pour construire un Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS). Alors, la famille qui a un enfant handicapé peut s’adresser à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) qui se charge de faciliter les démarches à entreprendre.

Ainsi, pour chaque demande les opérations suivantes doivent être accomplies :

  • L’accueil et l’inscription de l’élève ;
  • L’évaluation de l’enfant en situation de handicap ;
  • La mise en place des adaptations nécessaires ;
  • L’appui de l’enseignant référent ;
  • L’étude des besoins spécifiques de chaque personne handicapée ;
  • L’élaboration du projet personnalisé de scolarisation

2ème  étape : L’élaboration du projet personnalisé de scolarisation

La Maison Départementale des Personnes Handicapées élabore un projet  personnalisé de scolarisation (PPS) à partir des besoins identifiés par l’équipe pluridisciplinaire de la MDPH. Cela se fait en total adéquation avec les souhaits de la personne handicapée elle-même et de sa famille. Le PPS joue un rôle primordial dans le bon déroulement de la scolarité du handicapé. En effet, il assure la cohérence des parcours scolaires de l’enfant et il retrace les articulations entre le déroulement de la scolarité et les actions médicales sociales, éducatives et pédagogiques répondant aux besoins spécifiques de l’élève handicapé. Ces besoins sont décrits par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH).

3ème  étape : l’accompagnement et le suivi

L’équipe de suivi de la scolarisation assure un accompagnement régulier et permanant  pour chaque élève handicapé. Elle facilite, de même, la mise en œuvre du projet personnalisé de scolarisation (PPS).

L’enseignant référent assume la responsabilité de veiller à la cohérence et à la  continuité de la mise en œuvre du projet personnalisé. Il constitue pour cela l’interlocuteur principal des acteurs du PPS. Il est toujours présent tout au long du parcours scolaire de l’élève. Il  assurer, aussi, le suivi du projet de scolarisation au sein des établissements du 1er et du second degré en plus des établissements médico-sociaux.  L’enseignant référent  réunit l’équipe de suivi pour chaque élève à sa charge et assure un échange permanant avec l’équipe de la MDPH.