Une réforme pour mieux comprendre et agir au 21ème siècle

La France veut donner un nouvel élan à son enseignement pour permettre à la génération future de bien vivre le 21 ème siècle.En effet, la réforme du bac 2021 va donner la possibilité de doter les hommes et les femmes de demain des connaissances et des mécanismes susceptibles de leur permettre de comprendre leur temps pour agir efficacement.

Un enseignement nouveau

Le lycée va connaitre de grands bouleversements de l’organisation du baccalauréat et des programmes enseignés. En effet, l’élève aura désormais trois types d’enseignement au lycée :

  • Des disciplines de culture humaine et scientifique qui préparent aux enjeux de l’avenir
  • Des enseignements de spécialité suivant le choix de l’élève. Ces disciplines sont au nombre de trois pour la première année et deux en terminale parmi celles suivies en première. L’enseignement de la spécialité profitera d’un horaire important en vue de favoriser l’apprentissage de ces disciplines en offrant aux élèves le temps suffisant pour l’assimilation des connaissancesenseignées. En plus, il y aura des matières de spécialité facultatives donnant aux élèves l’occasion de compléter leurs parcours. Les disciplines de spécialité comprennent aussi des enseignements nouveaux qui ont pour but, d’une part la compréhension des grands défis du monde actuel. De l’autre part, l’apprentissage de codage et enfin le partage d’une culture scientifique.
  • Des séances dédiées à l’aide à l’orientation durant toutes les années du lycée. Ce choix trouve sa justification dans la volonté d’aider les élèves à choisir leurs parcours suivant leurs ambitions et leurs facultés. Pour se faire, les établissements,dans le cadre de leurs temps d’autonomie, accompagneront les élèves en travaillant en petits groupe et en se servant des techniques les plus appropriées.

A noter que les parcours choisis par les élèves, suivant leurs préférences et leurs ambitions, remplaceront les séries en voie générale. Toutefois, la voie technologique gardera sa structure actuelle en série. Cela bien entendu dans l’attente des modifications qui seront apportées pour offrir un socle de culture commune qui s’articule avec les disciplines de spécialité et celles d’aide à l’orientation.

Une plus grande ouverture sur l’Europe et sur le monde entier

Le nouveau bac, par son organisation, va permettre une grande ouverture sur le continent européen ; chaque élève étudiera deux langues vivantes comme aujourd’hui et sera évalué selon les normes européennes. Pour une plus grande ouverture sur l’international, les élèves pourront choisir les cursus à vocation internationales. De même certaines disciplines non linguistiques seront enseignées en langues étrangères.

Les principes inchangés du bac

La réforme du bac 2021 ne touchera en rien certains principes déjà en vigueur. Ces principes sont au nombre de quatre qui sont :

  • La moyenne générale pour l’obtention du bac est fixée à 10/20
  • Le maintien du système de compensation et de mention
  • L’exclusion de la note éliminatoire et de notes planchers
  • Le maintien de l’oral comme une seconde chance de rattrapage.

Le bac 2021 se veut être une certification qui permettra une plus grande aisance à intégrer l’enseignement supérieur tout en donnant aux lycéens tous les moyens linguistiques, scientifiques et intellectuels pour pouvoir comprendre et agir efficacement au 21 ème siècle.